THE lard!

Pour être plus exact il eut fallu titrer cet article IL lardo, puisque le produit que les C&C vous proposent de découvrir aujourd’hui, est un produit qui vient de chez nos amis transalpins, les rois de la pasta et des lunettes de soleil griffés, les auteurs d’un des plus grands tubes de notre enfance, les descendants des Romains bref: les Italiens. C’est d’ailleurs notre voisine vénitienne qui nous a ramené ce mets délicat et convoité qu’est le lard de Colonnata, puisque c’est de lui dont il s’agit. A première vue quand on le découvre on dirait un carreau de marbre, recouvert de quelques grains de sel, de poivre et d’un peu d’herbes (romarin), rien à voir avec notre bon vieux späck! Et ici, la comparaison avec le marbre n’est pas fortuite. D’abord parce que le lard de Colonnata est affiné durant six mois minimum dans des vasques de marbre appelées conche (une conca, des conche). Une fabrication qui remonterait à l’Antiquité et qui serait très étroitement liée aux célèbres carrières de marbre de Carrare voisines du village de Colonnata. Ce produit qui fut il y a fort fort longtemps un repas pour les esclaves, puis au début du XXe siècle le casse-croute des ouvriers des carrières, est aujourd’hui un produit de luxe à près de 40 euros le kilo!

Côté dégustation, c’est bien simple, le produit fond en bouche. Il n’a besoin de rien juste d’un peu de pain grillé. Idéal en hiver pour accompagner une soupe de potirons par exemple, en été il se mariera bien avec une salade de tomates simplement assaisonnée d’un peu d’huile d’olives. A Strasbourg, hélas, difficile voire même impossible d’en trouver, il faut soit avoir une super voisine comme les C&C, soit se rendre à Paris ou mieux encore faire une virée à deux en Italie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>