Un bistrot en ville

On connaissait l’Hacienda à Koenigshoffen, amateur de viandes et grands carnivores réjouissez-vous, le bistrot de l’Hacienda a ouvert à Strasbourg « intra-muros » et il est à la hauteur de sa grande soeur des quartiers ouest. Dans des tons gris et bois clair, la salle est somme toute assez neutre, pas désagréable mais peut-être manque-t-elle un tout petit peu d’âme. Pas d’inquiétude car ce petit supplément de convivialité c’est dans le service qu’on le trouve. Dynamique, souriant et efficace. On pardonnera donc à cette chouette équipe d’avoir amené les plats en direct et oublié l’entrée de Monsieur Choucroute.

Une salle sobre

Côté carte, une fois encore le menu s’affiche en ardoise avec une grande préférence pour les viandes (miammmmmmm!!!!). Monsieur Choucroute s’est laissé tenter par l’entrecôte Angus (très à la mode en ce moment), par le sucré-salé alléché, Madame Churros a quant à elle, cédé au magret de canard rôti aux figues. Dans les 2 cas une cuisson parfaite saignante pour le boeuf, rosée pour le canard. Un accompagnement simple : purée et haricots verts avec l’Angus, purée de légumes oubliés et figues avec le canard. C’est juste, goûteux, sans chichis.

Angus!

Magret de canard, figues et légumes oubliés

Bref une vraie cuisine de bistrot. Même constat pour les desserts, là encore la carte a une vraie signature bistrot: poire aux épices, crème brûlée, baba au rhum, etc… Madame Churros a cédé à la tentation des profiteroles et comme à chaque fois qu’elles sont bonnes, elle s’est dit « ohlalala, jamais je n’arriverai jamais à les finir » et quelques cuillerées plus tard de se dire qu’on en reprendrait bien une lichette de plus ! Tiramisu aux marrons pour Monsieur Choucroute: crème mascarpone onctueuse et l’accord avec les marrons fonctionne bien, un seul petit bémol, cela manquait un peu de biscuit.

Tiramisu aux marrons

Profiteroles

La carte des vins propose des tarifs raisonnables, les C&C ont opté pour un pic Saint Loup qui se mariait bien avec les deux viandes. Une cuisine simple, des produits frais et bien travaillés, un service sympathique, on dit ola pour le bistrot de l’Hacienda! (ok je sais elle est un peu facile, mais je me suis déjà tellement retenue pour ne pas en faire une sur AC/DC avec l’entrecôte Angus…)

Addition

L’Hacienda Bistrot – 5 rue Gustave Doré à Strasbourg – 03 88 32 15 54

(au bout de la rue du jeu des enfants à gauche, la rue qui part en face du star Saint Ex)

 

Une réflexion au sujet de « Un bistrot en ville »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>